News

News

Nouveaux noms : Kurt Rosenwinkel's Bandit 65, Enrico Rava & Geri Allen, Marcos Varela, Eric Legnini, Youssef Kamaal et plus

KURT ROSENWINKEL’S BANDIT 65 au Théâtre de Liège, ENRICO RAVA & GERI ALLEN et MARCOS VARELA à la Cité Miroir, ERIC LEGNINI BAND et YUSSEF KAMAAL au Reflektor, mais aussi J.C. RENAULT, S. HOUBEN et T. DEVILLERS, TOM CALLENS SEPTET, THE MAINSTREAM QUINTET, DANS DANS, MANU LOUIS et DAVID THOMAERE sont les nouvelles confirmations au Mithra Jazz à Liège 2017 !

Le Mithra Jazz à Liège se tiendra à nouveau cette année dans les meilleures salles du centre ville liégeois du 11 au 13 mai.

Les différentes formules de ticketing sont disponibles ICI

Ces nouveaux noms rejoignent à l’affiche 2017 : DEE DEE BRIDGEWATER ET CHINA MOSES, HOWE GELB PIANO TRIO, FRED HERSCH TRIO, NEIL COWLEY TRIO, GET THE BLESSING, THE COMET IS COMING, DAVE DOUGLAS QUINTET ET TRIO GRANDE.

Retrouvez le programme de tous les noms déjà annoncés, jour par jour et salle par salle ICI

NOUVEAUTES

• JEUDI 11 MAI au THEATRE DE LIEGE •
KURT ROSENWINKEL’S BANDIT 65 + DAVE DOUGLAS QUINTET + DAVID THOMAERE

Kurt Rosenwinkel (gt)  Tim Motzer (gt) Gintas Janusonis (dms)

Il est de  grands noms du Jazz auxquels les programmateurs pensent chaque années  pour mettre au palmarès de leur festival, et pour des raisons simples ou parfois multiples, le projet n’aboutit pas. Kurt Rosenwinkel sera à l’affiche de notre Mithra Jazz à Liège, édition 2017.

A quarante-six-ans il est considéré comme le plus brillant et le plus innovateur de sa génération grâce à son jeu fluide qui met fortement en avant ses lignes mélodiques,  une créativité sans cesse renouvelée et un langage musical qui lui est propre. Il représente une influence importante pour les guitaristes et musiciens de  jazz par un son nouveau et très personnel qu'il double souvent à la voix lors de ses chorus.  Icône du label Verve, il signe plus d’une centaine de production en leader et en sideman aux côtés de Mark Turner, Brad Mehldau, Gary Burton, Paul Motian et autre Brian Blade.

• JEUDI 11 MAI à la CITE MIROIR •
ENRICO RAVA & GERI ALLEN

Une rencontre unique, un nouveau projet exceptionnel autour de deux musiciens internationaux à ne manquer sous aucun prétexte. Ce concert fait partie d’une tournée européenne de quelques dates et se devait de passer par notre Mithra Jazz à Liège.

Geri Allen est la quintessence même des pianistes actuels, son jazz moderne est tinté de bop et de free. Son jeu est spontané et mélodique. Son style est à la fois virtuose, expressif, dense et swingant. Sa musique est intelligemment accessible et sophistiquée. Elle à collaboré au cours de sa carrière avec, entre autre, Ornette Coleman, Wayne Shorter et Charles Lloyd. Elle est également la première artiste à qui on octroie le Lady Of Soul Award in Jazz et la plus jeune femme à recevoir le Danish Jazzpar Prize.

Enrico Rava, trompettiste et compositeur, est sans doute, avec Paolo Fresu, l'un des jazzman italien les plus connus internationalement. En 50 ans de carrière, il a produit plus de 90 enregistrements dont plus de 25 en leader. Il a joué dans les années 60 avec Gato Barbieri, Don Cherry, Mal Waldron et Steve Lacy, puis au sein du Jazz Composer's Orchestra de Carla Bley avec lequel il enregistre "Escalator Over The Hill". A partir de 1972, année de son premier album en leader, il dirige des quartet et multiplie les tournées et les enregistrements dans le monde entier, avec des musiciens américains et européens.

• JEUDI 11 MAI à la HALTE •
MANU LOUIS Kermesse Machine

Manu Louis (gt,voc,synthé)

Manu Louis se produit seul sur scène, il a tant de choses à vous conter! Un veritable one-man band oscillant virtuosement du chant à la gratte avec une main sur un synthé et les doigts de pieds sur l’autre.

L’ex-chanteur de Funk Sinatra définit son disque comme “une montagne de plastique jonchant les rues un lendemain de fête, un marching band tropical digital, un homme qui donne tout ce qu’il a au karaoké car il n’y a plus d’autres endroits où chanter, un gitan virtuose qui joue du synthé avec un son de trompette”.

Manu Louis propose une musique qui traverse les contraires, un style unique et complexe, un subtil mélange clinquant et sautillant d’ électro-pop épique qu’il agrémente de sons ringards, des musiques populaires belges qu’il fit toujours de son mieux pour ignorer (Brass band, Euro Dance, Trance industrielle, animation de mariages au synthé,...)  

• JEUDI 11 MAI à la BRASSERIE SAUVENIERE •
DANS DANS

Considéré par beaucoup d’observateurs comme un des projets les plus palpitants au Nord du Pays, le groupe bruxello-anversois a développé une réputation scénique qui a vite fait de dépasser nos frontières. Trio composé de Bert Dockx (Flying Horseman), Frederic Jacques (bassiste de Mark Lanegan et chanteur-compositeur du projet Lyenn) et Steven Cassiers (multi-instrumentiste au sein de Dez Mona et DAAU), c’est la réunion de 3 immenses musiciens qui déconstruisent le jazz et le nacrent de mille nuances. Passés par le Bota l’an dernier pour défendre le déjà brillant et plus exotique que les précédents opus «3», les voilà de retour pour notre plus grand bonheur avec l’album «Sand» poli par le producteur gantois Koen Gisen et truffé d’atmosphères uniques et profondes à l’image d’un premier single frôlant le génie nommé «Close Your Eyes». Un show intense et surtout immanquable.

• VENDREDI 12 MAI à la CITE MIROIR •
LESTER'S BLUES + THE MAINSTREAM REUNION

LESTER'S BLUES (TOM CALLENS SEPTET)

Jon Birdsong (cn) Tom Callens (ts) David Lukcs (cl) Luk Vermeir (pn) Victor da Costa (gt) Sam Gerstmans (cb) Frédérick van den Berghe (dms)

Lorsqu’à la fin des années ’70, les premiers disques de Scott Hamilton sont arrivés sur le marché, c’était un peu comme un OVNI qui explosait au cœur d’un univers dominé par Coltrane ou Michael Brecker. Si aujourd’hui, pas mal de jeunes adhèrent à une forme de swing revival lié à une passion nouvelle pour les danses d’hier (jitterbug, lindy hop, shim-sham), le phénomène reste néanmoins étonnant.  Lorsqu’on découvre pour la première fois en live la musique de Tom Callens et de ses musiciens, on ne peut que rester pantois. Un répertoire centré autour de Count Basie et de Lester Young, une énergie et une élasticité digne des grands swingmen, et un son et un phrasé de saxophone comme jailli des années ’30. Avec en prime une imagination débordante. Si la personnalité de Tom Callens domine, les autres musiciens ne sont pas en reste : ils participent largement à cette impression de voyage dans le temps et certains d’entre eux seront une vraie découverte pour le public wallon. Les amateurs de swing savent ce qu’il leur reste à faire : on leur garantit une soirée mémorable !

THE MAINSTREAM REUNION

Richard Rousselet (tp) Robert Jeanne (ts) Ron Van Rossum (pn) José Bedeur (cb) Félix Simtaine (dms)

Ce midi là, Richard Rousselet était passé par la Maison du Jazz afin de nous apporter un stock de VHS. Robert Jeanne était sur place : une heure plus tard, la décision était prise de constituer un quintet de « vétérans » - jouant évidemment un répertoire d’époque. Ces cinq là se connaissent depuis toujours ou presque : ils ont partagé 1001 formules, 1001 échanges musicaux. Jeanne (1932) Bedeur (1934) Simtaine (1938) et Rousselet (1940) étaient aux premières loges lorsque le bop a fait son apparition en Belgique. Sous quelque forme que ce soit (be-bop, cool, hard-bop), ils en furent les artisans passionnés. Quant à Van Rossum, le gamin de la ba        nde, il a très tôt marqué son intérêt lui aussi pour cette musique, à travers des projets comme Ecaroh ou Emanon Five. Connaissant le professionnalisme et le sens de la nuance de ces cinq musiciens qui ont marqué à leur manière l’histoire du jazz belge, on peut s’attendre à un programme finement ciselé et arrangé, parsemé d’improvisations qui rappelleront aux grincheux la formule magique : jazz is still alive.

• VENDREDI 12 MAI au REFLEKTOR •
YUSSEF KAMAAL + THE COMET IS COMING

YUSSEF KAMAAL

Le jazz a décidément de la chance. On ne compte plus aujourd'hui les jeunes producteurs qui s’attellent dans le monde entier à rajeunir, rénover, ressourcer dans leur musique l'un des genres majeurs du XXe siècle. C’est Gilles Peterson lui-même qui a lancé l’un des groupes aux influences jazz les plus branchés du moment : Yussef Kamaal !  Ce duo composé de Yussef Dayes et de Kamaal Williams (alias Henry Wu) nourrit son jazz de lourdes basses électro et de motifs rythmés au piano. Nourris à la drum & bass, au grime et au dubstep de la capitale anglaise, les deux compères s’allient depuis quelques mois dans ce duo claviers-batterie qui pioche sinon dans le groove, du moins dans l’esprit élastique du jazz-funk des années 70. Black Focus, leur premier album est fait de ce bois : improvisé, moderne, et surtout cool.

SAMEDI 13 MAI à la CITE MIROIR
MARCOS VARELA + FRED HERSCH TRIO

MARCO VARELA

Marcos Varela (cb) Logan Richardson (sax) Billy Hart (dms)

Marcos Varela (que certains auront déjà pu voir dans le premier groupe d’Oran Etkin au Jazz à Liège) vient nous présenter son premier album "San Ygnacio", salué par la critique aux USA. Le jeune bassiste américain, qui a eu Ron Carter comme mentor, est issu de la New School of NYC (où il a eu l’opportunité de jouer avec Georges Cables et Billy Hart mais aussi  Geri Allen, The Last Poets, Kendrick Scott…). Ensuite, il fréquenta le Kennedy Center avec, entre-autre, comme professeurs Jason Moran et Billy Taylor. Le titre de l’album rend hommage à ses origines « Colinas de Santa Maria » est le nom du ranch famillial à San Ygnacio, Houston. From Texas to NYC, nourri d’expériences et d’opportunités, Marcos Varela s’est enrichi de la tradition en jouant autant avec les anciens qu’avec la jeune génération : « I wanted to push people in different directions to create a new sound. » (in Republic of Jazz). Il sera sur la scène du Mithra Festival avec des musiciens de haut vol : à la batterie un des plus grands batteurs américains de l’histoire du jazz, Billy Hart. Après avoir joué avec Miles Davis, Pharoah Sanders, Herbie Hancock, Stan Getz, entre-autres, Billy Hart se consacre principalement aujourd’hui à l’enseignement (ne manquez donc pas de le voir on stage à Liège). Les jeunes, mais néanmoins déjà très demandés, Logan Richardson au sax et ….au piano. Une musique old school et rafraîchissante dans le même temps, concert vivement conseillé !

• SAMEDI 13 MAI à LA HALTE •
JEAN-CHRISTOPHE RENAULT, STEVE HOUBEN & THIERRY DEVILLERS

Jean-Christophe Renault (pn, comp) Thierry Devillers (lecteur) Steve Houben (sax)

Upon music and other shorts (Sur la musique et autres brèves) est un nouveau projet en création pour le Jazz à Liège. Thierry Devillers (Tout est joli all is pretty) lira des textes à propos, autour et sur la musique. Une fugue littéraire d’Homère à Proust, de Tchouang-tseu à Quignard…

Entouré de deux personnalités, bien connues des scènes jazz et contemporaines, Steve Houben au saxophone et Jean-Christophe Renault au piano, le trio nous emmènera certainement dans un voyage cosmique  empreint de liberté… avis aux rêveurs.

• SAMEDI 13 MAI au REFLEKTOR •
ERIC LEGNINI - WAXX UP

Eric Legnini (pn, synthé) Franck Agulhon (dms) Daniel Romeo (eb) Quentin Ghomari (tp) Natalie Williams (voc)

Originaire de Huy, en région liégeoise, Eric Legnini fut d’abord un enfant prodige, leader à dix-huit ans d’un trio fameux avec le contrebassiste de Chet Baker (Jean-Louis Rassinfosse) et le futur batteur d’Aka Moon, Stephane Galland. Après un séjour aux USA où il étudie aux côtés de Richie Beirach, Legnini s’installe à Paris et, aux côtés de Stefano di Battista, Flavio Boltro etc, il y devient en quelques années un des incontournables de la scène européenne. Chacun de ses retours en Belgique est évidemment un événement attendu par ses fans. Sa fulgurante carrière de sideman aux côtés d’Ibrahim Maalouf ou Manu Katché – qui l’amène à jouer devant des stades complets - ne l’empêche nullement de continuer à construire sa propre carrière, de pianiste, de compositeur et de producteur.  Dans la lignée de ses dernières réalisations (Miss soul, big boogaloo…), où le côté soul-funk prédominait, ce nouveau projet propose aussi des accents afro-jazz. Venez groover et vibrer au son des sixties sur les traces de Stevie Wonder, Marvin Gaye, Curtis Mayfield ou Herbie Hancock période Headhunters.

News

Plus de 9000 festivaliers pour une édition mémorable du Mithra Jazz à Liège !

"Des saxophones, des pianos, des claviers, un accordéon, des guitares, des batteries, des trompettes, des chanteuses, des fourmis dans les pieds, des instants suspendus, un cowboy-crooner, d'élégants anglais, un batteur fou, de la poésie, des rires et des sourires, de jolies filles et de grands (…)

17 Mai 2017
News

Exposition des oeuvres de philippe Debongnie : FACES OF JAZZ

PHILIPPE DEBONGNIE exposera ses portraits FACES OF JAZZ du 10 au 21 mai dans la Brasserie Sauvenière. Philippe Debongnie travaille sur ces images depuis 4 ans déjà, et bien qu'il ne soit pas musicien, il est fasciné par le jazz et par son univers visuel. Il a récemment conquit le public bruxellois (…)

25 Avril 2017